samedi 25 février 2017 - St Roméo

Sortie du 7 décembre 2016

Carole Matthieu

de Louis-Julien Petit
Thriller social...

Médecin du travail dans une entreprise aux techniques managériales écrasantes, Carole Matthieu tente en vain d’alerter sa hiérarchie des conséquences de telles pratiques sur les employés. Lorsque l’un d’eux la supplie de l’aider à en finir, Carole réalise que c’est peut-être son seul moyen de forcer les dirigeants à revoir leurs méthodes.

“Je suis leur confidente, leur mère, leur réceptacle, leur fosse à purin, leur objet de fantasme en même temps que la prostituée sur laquelle on s’épanche pour ne pas craquer.” Carole Matthieu
Extrait du roman "Les visages écrasés" de Marin Ledun.

__________________
Après Discount, son premier long-métrage, Louis-Julien Petit continue avec Carole Matthieu de porter son engagement et propose un nouveau regard sur le monde du travail, cette fois sous l’angle d’un thriller social.

Carole Matthieu

Lorsque j’ai lu "Les visages écrasés", le réalisme de ce récit, doublé de la violence de l’univers qui y est dépeint, m’ont bouleversé. J’y ai retrouvé un sujet qui m’interpelle et que j’ai traité dans "Discount", mon premier long-métrage, à savoir les nouvelles techniques d’organisation du travail, imposées par une exigence de rentabilité tendant toujours vers le 'plus', et leurs répercussions dramatiques sur l’humain.

Carole Matthieu

Micro société à part entière, cette ruche où se croisent des hommes et des femmes réduits à des numéros de loggue, devenus des "avatars numériques", dispose d’un potentiel visuel très cinématographique. Dans la lignée d’oeuvres telles que 'Playtime' de Jacques Tati, les répétitions machinales de gestes quotidiens, les bureaux identiques à perte de vue, la dépersonnalisation de ces décors étouffants d’anonymat, parlent d’eux-mêmes. Louis-Julien Petit

Sortie le 7 décembre 2016
(France - 2016)
durée 1h25

Avec
Isabelle Adjani
Corinne Masiero
Lyes Salem

Arnaud Viard
Ola Rapace

Distributeur :
Paradis Films

par
mis à jour le

les réactions

Vous souhaitez réagir ? ajoutez votre commentaire !