samedi 25 novembre 2017 - Ste Catherine

Expositions

"Dans les mailles du filet"

Une épopée humaine...

Des images et des récits fabuleux de "La Grande Pêche" à la morue !

Jusqu'au 26 juin 2016 au Musée National de la Marine (Paris 16e)

L’exposition raconte l’histoire de la Grande pêche, la pêche lointaine à la morue, dans les eaux de Terre-Neuve, du Labrador, de l’Islande et du Groenland : cinq siècles d’une incroyable aventure technique, économique et humaine pour exploiter une ressource longtemps apparue comme une manne intarissable.

Goelette islandaise

C’est l’histoire de milliers de marins partis chaque année dans des conditions difficiles et périlleuses.

À l’époque de la voile, les campagnes duraient jusqu’à six mois et pour les femmes et les enfants, c’était le temps de l’absence, de l’attente, du retour ou du non-retour... qui inspire, à partir de la fin du XIXe siècle, de nombreux artistes, écrivains, peintres, illustrateurs, cinéastes, dont sont présentées les œuvres.

Publicité

Parcours de l'exposition
- La Grande Pêche, repères historiques et géographiques
- Les acteurs de la "Grande Pêche"
- Une épopée humaine
- Entre mythe et réalité, images d'une aventure
- Etat des lieux de la pêche aujourd'hui
- La mer est l'avenir de la terre

Affiche film

Cette exposition donnera ainsi la parole à de nombreux acteurs du débat : scientifiques, décideurs, pêcheurs, armateurs ainsi que les associations engagées dans la défense de l'environnement et de la biodiversité.
Cette "Grande pêche" si lucrative pendant des siècles a fait oublier qu’aucune ressource n’est inépuisable. L’histoire de la pêche morutière à Terre-Neuve, par ce qu’elle a d’exemplaire, nous invite à réfléchir aux conséquences d’une mauvaise gestion des mers.

Retour d'islande

Programmation culturelle en lien avec l'exposition : Cycles de conférences et visites commentées pour les adultes
Visites-ateliers et animations pour les enfants
www.musee-marine.fr

Musée National de la Marine
Palais de Chaillot
75016 PARIS

par
publié le

les réactions

Vous souhaitez réagir ? ajoutez votre commentaire !