vendredi 24 novembre 2017 - Ste Flora

Expositions

RUPTURES : les matériaux roulent des mécaniques

Une expo-expérience au Palais de la Découverte (Paris)

Ruptures, les matériaux roulent des mécaniques : 50 expériences, réparties en 16 thématiques, pour comprendre les réactions des matériaux

Comment expliquer que la pression exercée au sol par un talon aiguille soit supérieure à celle d’une patte d’un éléphant ?
Aujourd’hui, peut-on construire un deuxième Titanic qui soit réellement insubmersible ?
Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi un spaghetti cru ne se casse jamais en 2 morceaux ?

Des questions qui animent chaque jour l’intérêt de nombreux scientifiques dans leurs laboratoires. "Ruptures, les matériaux roulent des mécaniques" réunit le fruit de leurs recherches au Palais de la découverte, jusqu’au 10 novembre 2013.
_______________

parcours en visite libre :

- Forces et contraintes  : Presser, tirer, tordre, courber... ces actions sollicitent les matériaux et les déforment.

- Déplacements et déformations : À retenir ici "tout matériau est déformable" et surtout "tout s’écoule, même les solides" !

- Affaiblir en pressant : Dans cet espace, ça "flambe", ça "cloque" et ça "claque"...

- Renforcer en tirant : Le terme de "tenségrité" ou stabilisation par tension a été inventé en 1967 par l’architecte
américain Buckminster Fuller à l’occasion de la construction du dôme de l’exposition universelle de Montréal.

- Dur ou mou ? Une question de température : La fragilité d’un matériau, et son contraire, la ductilité, dépendent de la température : tout matériau chauffé suffisamment, s’il ne se décompose pas, passe d’un comportement fragile à un
comportement ductile.

- Solide ou liquide ? Une question de temps : On peut allonger un boudin de pâte à modeler en tirant doucement mais on le casse en tirant brutalement...

- Dislocation et ruptures : Pourquoi utilise-t-on prioritairement des alliages (acier, fonte, duralumin) ?

- Zéro défaut ? : La présence de défauts dans un matériau fragile provoque sa rupture sans prévenir : c’est ce qui s’est passé lors de la rencontre du Titanic et d’un iceberg.

- Chocs et rebonds : Un combat de boxe, des animaux qui ouvrent des graines en les cassant avec des pierres, des
cratères liés à une chute de météorites...

- Trancher, casser, broyer : Chaque année, l’industrie broie et transforme des milliards de tonnes de matériaux en grains.

- Plisser, froisser : Concentrez-vous sur les déformations de surface que sont les plis et les froissés.

- Déchirer, lacérer : Comment fonctionnent les déchirures ? Pourquoi certaines d’entre elles se développent pour finir en pointe alors que d’autres font apparaître des bords identiques comme sur une feuille de salade ?

- Adhérer ou frotter : La chimie a permis de nombreuses évolutions des colles et des adhésifs visibles dans les rayons des magasins de bricolage.

- Des grains qui collent : La cohésion des matériaux constitués de grains est assurée par des joints.

- Glisser par saccade : Repérez le phénomène à l’oeuvre dans le crissement de la craie glissant sur le tableau, le grincement d’une porte que l’on ouvre, la vibration d’une corde de violon ou les séismes.

- Sécher et fissurer : Dans les zones urbanisées, le retrait – gonflement des sols argileux – provoque des dommages dans les constructions qui peuvent aller à la ruine.

jusqu'au 10 novembre 2013

par
publié le

les réactions

Vous souhaitez réagir ? ajoutez votre commentaire !