vendredi 15 décembre 2017 - Ste Ninon

Livres

"Comment la France a tué ses villes" (nouvelle édition)

de Olivier Razemon

L'édition revue et enrichie qui fait prendre conscience du phénomène de dévitalisation des villes françaises.

Ce livre a été initialement publié en octobre 2016 (8.500 ex.).
Il vient de faire l'objet d'une réédition actualisée et enrichie, complétée par deux textes, une introduction présentant les enjeux de la crise urbaine à l'automne 2017 et un cahier récapitulant des recommandations, à partir de mesures prises dans certaines villes.

L'enquête-choc qui a révélé la dévitalisation des villes françaises et suscité un débat national.

Des vitrines vides et sombres, des façades aveugles, des stores métalliques baissés. Calais, Agen, Landerneau, Avignon, Lunéville... la crise urbaine ronge les préfectures et sous-préfectures, les détruit de l’intérieur.

Les boutiques abandonnées ne constituent que le symptôme le plus flagrant d’un phénomène plus large : la population stagne, les logements sont vacants, le niveau de vie baisse.

Alors que se passe-t-il ?

L’offensive délibérée de la grande distribution, en périphérie, tue les commerces du centre-ville et des quartiers anciens, et sacrifie les emplois de proximité.

En outre, les modes de vie sont fortement liés aux modes de déplacement. Partout, la voiture individuelle reste considérée comme une obligation, un dû. Or, parce qu’elle occupe de l’espace et génère bruit et pollution, la motorisation contribue largement à l’asphyxie des villes.

Comment la France peut-elle sauver ses villes ?
Il n’existe nulle solution miraculeuse, mais une série de petits pas, de décisions empreintes de sobriété.

Retrouvez cette nouvelle édition revue et enrichie qui propose "40 mesures pour comprendre la crise urbaine et y remédier".

La "fracture territoriale", les "territoires oubliés", parfois qualifiés de "France périphérique", un concept flou qui engloberait à la fois les villes moyennes et petites, les banlieues, les territoires périurbains ou encore les campagnes sans 4G.... la crise urbaine ne peut plus être ignorée par personne ! Car la crise s'aggrave... quelque soit la région.

________________

Olivier Razemon, journaliste indépendant, travaille notamment pour Le Monde. Voyageur, reporter et observateur du monde d'aujourd'hui, il a écrit de nombreux articles sur les transports, l'urbanisme et les modes de vie.
Son blog "L'interconnexion n'est plus assurée" est désormais une référence sur le sujet de la mobilité.

Parution novembre 2017
Format 14 x 21 cm
224 pages
+ cahier photographique
de 16 pages
ISBN 978.2.37425.087.8
Prix 18 €

par
publié le

les réactions

Vous souhaitez réagir ? ajoutez votre commentaire !