jeudi 23 novembre 2017 - St Clément

Jardin

Découvrez la culture Maori...

en explorant TE PUTAKE ! aux jardins fruitiers de Laquenexy (57)

L'unique jardin maori réalisé en dehors de Nouvelle-Zélande !

Suite à l'expérience concluante en 2010 et 2011 de la création du jardin "Ohtehra, voyagez en territoire amérindien", en collaboration avec le Jardin Botanique de Montréal, les Jardins Fruitiers de Laquenexy vous font découvrir une nouvelle civilisation à partir du 30 mai 2013.

Ce jardin maori, en miroir du jardin des cultures amérindiennes, créera un contraste avec le reste du jardin où la symétrie domine.
Vous pourrez également découvrir que les techniques horticoles de ces deux peuples autochtones, pourtant aux antipodes l'une de l'autre, ne diffèrent pas tant et que leur respect pour la nature nourricière est fondateur de leur culture respective.

Un jardin entre traditions et modernité
Ce jardin s’inspire des traditions ancestrales des jardins maori
et de leurs rapports à la nature. La légende maori de la Création évoque la longue étreinte entre le ciel père, Rangi, et la terre mère, Papatuanuku. De cette étreinte naquirent plusieurs fils qui durent vivre dans les rénèbres de l’étreinte parentale. Afin de pouvoir connaître la lumière et vivre, les fils séparèrent leurs parents. L’histoire de la Création se retrouve également dans une autre analogie pour évoquer le développement organique : elle traite de l’arbre qui se développe à partir de la graine puis du fruit : "mai i te kakano ki te hua" .
Ce jardin ovale, entouré de palissades en bois dur, figure la
tradition maori tout en y faisant entrer la modernité.

L’entrée dans le jardin se fera par le passage d’abord au cœur d’une "forêt" de fougères arborescentes puis sous un porche de Marae, maison de réunion traditionnelle dans laquelle le culte des ancêtres est perpétué et l’histoire de la tribu racontée, mais aussi dans laquelle se déroulent des rencontres aujourd’hui encore.

La place centrale figure une forme de Woka, pirogues à doubles coques. Et à l'entrée de la place se dresse un Koo (sorte de bêche).

Le potager traditionnel est installé au fond de la place. Entre les lignes de pierres vertes qui réchauffent et protègent le sol, des plants de Kumara (patates douces) sont installés. Ils sont surmontés d'un Pataka, grenier de subsistances destiné à protéger les biens de la tribu.

A la fin de la visite, vous quitterez le jardin en passant devant un tronc de Kauri : Agathis australis, espèce endémique de Nouvelle-Zélande que l'on peut comparer aux séquoias de par leur taille (tronc de Kauri offert par New Zealand Forest)

www.jardinsfruitiersdelaquenexy.com
_________
Te Putake ?
En langue maori, Te putake signifie racine. Il s’agit non seulement des racines de la plante, mais aussi des origines maori et même de la légende maori de la Création.
Parallèle entre les cultures maori et amérindiennes en utilisant la traduction exacte en maori du titre choisi pour le jardin amérindien : Ohtehra (huron-wendate) qui a les mêmes significations que Putake (maori). Le logo représente une hampe de fougère arborescente associée à un tatouage maori traditionnel.

Les Jardins Fruitiers
4 Rue Bourger et Perrin
57530 LAQUENEXY

par
publié le

les réactions

Vous souhaitez réagir ? ajoutez votre commentaire !