mardi 21 novembre 2017 - St Rufus

Oenotourisme

Escapade oenotouristique dans le Sancerrois

Avec le Domaine Henri Bourgeois, son caveau, ses restaurants et son hôtel à Chavignol (18)

Niché au fond de la vallée surplombée par la Côte des Monts Damnés, à la lisière du Pays Fort et de la Loire, Chavignol est un petit village on ne peut plus authentiquement berrichon.

Ce minuscule hameau de 170 habitants a acquis une notoriété mondiale grâce à ses petites chèvres aux cous clairs à qui l’ont doit le fameux crottin de Chavignol…et à une situation exceptionnelle au cœur du terroir. Rare village français situé au croisement de deux appellations d’origine contrôlée, celle des vins de Sancerre et des fromages au nom éponyme, Chavignol respire l’authenticité.

Au fil de dix générations, la famille Bourgeois s’est enracinée le long de la seule et unique rue de Chavignol, qui monte à pic vers la Côte des Monts Damnés, au nom aussi saisissant que le panorama qui s’offre au visiteur du haut de sa crête.

La Famille Bourgeois a été une des premières à s'ouvrir à l'Oenotourisme dans le vignoble de Sancerre.

Le Chai de dégustation : une invitation à prolonger sa visite dans le Sancerrois
Dès 2000, le domaine a été un pionnier de l'oenotourisme en créant un caveau d’accueil vivant et fonctionnel. Toute la semaine, de 9h30 à 18h30, les visiteurs sont les bienvenus pour poursuivre ou approfondir leur découverte de l’appellation. Dans un décor de poutres, de bois et de lumière naturelle, il est possible de déguster l’intégralité de la gamme du domaine Henri Bourgeois.

La Côte des Monts Damnés
Un séjour authentiquement Chavignolais

Point de rayonnement du Sancerrois, l’hôtel et les restaurants des Monts Damnés sont adossés à la colline des Monts Damnés.

- Le Bistro des Damnés : une cuisine de grand-mère revisitée à la sauce régionale
Dès que l’on passe la porte, le décor est planté. Un bar en bois en forme de barrique accueille les visiteurs et les résidents de l’hôtel. L’ardoise accrochée au-dessus du comptoir met tout de suite en appétit : on y propose toute la journée une assiette de dégustation de chèvres à différents stades d’affinage : frais, bleuté, sec, très sec afin de découvrir toutes les saveurs singulières du produit star local…

- Le Restaurant La Côte des Monts Damnés : une cuisine "bourgeoise" avec des touches de gastronomie
Il peut accueillir 33 couverts dans un décor aux tons chocolat et gourmands. L’ambiance y est raffinée sans être guindée. La carte des vins ne présente pas moins de 140 références de vins de l’appellation !

- L’Hôtel Les Monts Damnés : une étape de charme au cœur du Sancerrois
Dans un cadre exceptionnel, les chambres offrent deux panoramas possibles : la vue sur les toits de tuile des maisons de caractère donnant sur la placette, ou la vue sur la côte des Monts Damnés. La décoration a été minutieusement étudiée afin de traduire par les couleurs et les textures l’univers recherché : Sorcières du Berry, Jacques Cœur, Balade en forêt, Val de Loire, Chasse en Sologne…

par
publié le

les réactions

Vous souhaitez réagir ? ajoutez votre commentaire !