mardi 21 novembre 2017 - St Rufus

France Ô

Abd al Malik rencontre Albert Camus

Dimanche 18 mai 2014 à 23h35 (durée 90 mn)

Spectacle / captation au Théâtre du Chatelet de "L'Art et la Révolte", adapté librement de "L'Envers et l'Endroit" d'Albert Camus.

Le rappeur et poète Abd al Malik a toujours revendiqué sa proximité avec Albert Camus. Il le prouve avec ce spectacle.

Durant près de deux heures, les pensées se mêlent dans un spectacle éclectique, entre rap, slam, danse et vidéo, où résonne la puissance du Verbe.

Reprendre Camus, c’était une évidence pour le rappeur-poète Abd al Malik. C’est qu’il le traîne dans ses poches et dans sa tête depuis ses 12 ou 13 ans, ce jour où il a lu L’Envers et l’Endroit – "par hasard".
Un dialogue s’est alors engagé entre les deux hommes, à une génération d’intervalle : "Tu as un gars qui vient d’une cité à Alger qui s’appelle Belcourt. Moi-même, je viens d’une cité. Tu as un gars qui est élevé seul par sa mère. Moi-même, j’ai été élevé seul par ma mère… Il a grandi dans la misère, mais quand il est arrivé en métropole, il a vu que la misère des banlieues était injustifiée et injustifiable. Camus, c’est un gars de chez nous, c’est l’un des nôtres", racontait-il à RFI en 2013.

Abd al Malik ne chante pas, il slame, et l’on se prend à croire avec Aznavour que les rappeurs-slameurs sont les héritiers des poètes...
Il puise dans les réflexions de Camus les moyens de son autocritique, quand, revenant sur ses années de rappeur, il concède s’être trompé, parfois…
www.franceo.fr

Une captation réalisée à l’occasion de la commémoration du centenaire de la naissance de l’écrivain.
_____________

Si vous avez raté sa diffusion, retrouvez ce spectacle sur www.culturebox.fr

Production
ELECTRON LIBRE

par
publié le

les réactions

Vous souhaitez réagir ? ajoutez votre commentaire !