jeudi 23 novembre 2017 - St Clément

publi-information

Musée historique et industriel - Musée du Fer

Du bas-fourneau au haut-fourneau : l'histoire d'une cité antique fondée par les Romains.

Contemporain de l'église (1772) et du château (1769), le musée occupe trois niveaux de l'ancienne demeure du Bailli (1759). Un cheminement chronologique expose l'histoire de la ville avec l'industrie en toile de fond.

Au sous-sol : les collections archéologiques présentées avec des maquettes. La présence de l'homme n'est attestée à Reichshoffen qu'à la période du Bronze final : découverte de trois urnes dont l'une contenait un "rasoir" en bronze, pièce très rare et un des plus beaux trouvés en Alsace.

Par contre Reichshoffen était un centre animé à l'époque gallo-romaine (nombreuses découvertes archéologiques, dont 200 urnes funéraires, malheureusement détruites lors du siège de Strasbourg en 1870, fours de potier, pièces de monnaie, hypocaustes, stèles de Mercure, le dieu le plus adoré des gallo-romains...). L'artisanat y était bien développé: travail du bronze et surtout du fer (clous, lames de couteau ou d'épée, présence d'un bas-fourneau...).

Au rez-de-chaussée, l'histoire de la ville du Moyen Age au XVIIIe siècle : maquettes du château-fort (1232), d'une tour de l'enceinte fortifiée (1286), du château de plaisance de Jean Dietrich (1770)... Le forgeron était alors un personnage très important (reconstitution d'une forge artisanale).

L'industrie métallurgique s'est développée à partir du XVIIe s. grâce à la présence combinée de minerai de fer, de castine utilisée comme fondant, de bois (forêts) et d'eau (pour la force hydraulique). La région a connu un véritable essor avec l'implantation de la famille de Dietrich (anoblie par Louis XV en 1761): des forges sont construites à Reichshoffen en 1766, à Niederbronn en 1769. Les maquettes du haut-fourneau de Jaegerthal et de la forge industrielle permettent de comprendre comment on produisait la fonte pour faire les taques de cheminée par exemple.

Le premier étage est consacré aux différents sites industriels gérés par De Dietrich et à l'évolution des techniques. Vous y trouverez des fers à repasser antiques, le prototype en fonte de la cocotte-minute, d'admirables fontes d'art décoratives, une balustrade en fonte moulée de toute beauté, une belle collection de poêles (usine de Mertzwiller), des maquettes de trains ou de wagons (construits à Reichshoffen) réalisées par les élèves de l'école professionnelle De Dietrich...

Au second, les expositions temporaires.
Le musée participe aux grands événements des musées de France et d'Europe : la Nuit des musées en mai, la Journée de la Culture juive et les Journées du patrimoine en septembre.

Visites guidées de groupes toute l'année sur réservation :
epommois@orange.fr
Tél hors saison : 03 88 09 67 00 (Relais culturel la Castine)
ou 03 88 09 05 63 (Étienne Pommois, président de la Société d'histoire et d'archéologie de Reichshoffen et environs)

Du 1er mai au 31 octobre (inclus)
Du mercredi au dimanche
De 14h à 18h

Tarif normal : 2,50€
Tarif réduit : 1,70€ (jeunes de 14 à 18 ans, étudiants, handicapés, groupes de 10 personnes minimum)
Gratuit pour les enfants de moins de 14 ans

Visite guidée à partir de 10 personnes : 16€

les avis

Que pensez-vous de ce lieu ou de cette structure ? ajoutez votre avis !