menu
mon compte
recherche
mercredi 27 janvier 2021 - Ste Angèle

Cet événement est terminé.

publi-information

le mardi 1 décembre 2020 à 20h3001/12/2020 à 20h30

Une soirée déconfinée !

Courts-métrages

Chères spectatrices, chers spectateurs,

Suite aux dernières annonces gouvernementales, nous sommes contraints de suspendre les représentations programmées jusqu’au 1er décembre inclus.
En vous remerciant de votre patience et de votre compréhension et au plaisir de vous accueillir à nouveau dans notre salle.

L’équipe du Théâtre du Grenier

Libre !
Le court métrage est justement un art "libre" de raconter des histoires avec peu de contraintes. Peu de contraintes mais avec l'urgence d'aller à l’essentiel, peu de temps mais avec l’intensité du vivant !

Alors, venez découvrir les talents d’aujourd’hui et de demain !

AU PROGRAMME

"Mon combat" de Rudy Milstein
Anne apprend que dans une vie antérieure elle était Adolf Hitler. Et ça la perturbe. Et si c'était vrai... ?

"Féeroce" de Fabien Ara
"Je veux être une fille, maman".
Alma, pétrifiée, ne sait comment réagir, son fils de huit ans veut dorénavant s’habiller en fée pour aller à l’école…

"Les bigorneaux" d’Alice Vial
À Brignogan-Plages, Zoé, 30 ans, travaille au bar "Les Bigorneaux", avec son père Guy. Un matin, Zoé se met à souffrir de vertiges et de nausées qui perturbent son quotidien. Elle craint d’être tombée enceinte, mais sa gynéco lui apprend…

"T GROS !" de Gautier Blazewicz
Théo est un jeune lycéen en situation d’obésité qui cultive sa différence en mangeant sans aucun état d’âme. Depuis son arrivée au lycée, il est victime de harcèlement, jusqu’au jour où la situation tourne à son avantage...

"Intrusion(s)" de Deborah Kery
Après une violente dispute, Léa, bouleversée et désorientée, doit trouver la force de monter sur scène sans rien laisser paraître…

"Partage" de Johann Dionnet
Un homme sur un banc mange un sandwich : il va s'ouvrir au partage...

"Burqua city" de Fabrice Bracq
Souleymane et Leila viennent de se marier pour le meilleur et pour le pire. Le meilleur est qu’ils s’aiment énormément. Le pire est qu’ils vivent dans un pays absurde et kafkaien.

de 20h30 à 22h30

Payant

tarif unique à 8 €