menu
mon compte
recherche
jeudi 26 novembre 2020 - St Conrad / Ste Delphine

Street Art

Qu'est-ce que le Street art ?

Le Street art, ou art urbain, est un mouvement artistique contemporain et un mode d'expression artistique né dans les années 70 aux États-Unis. Comme son nom l'indique, il regroupe toutes les formes d'art réalisées dans la rue et les endroits publics. Diverses techniques sont englobées dans le Street art : graffitis, mosaïques, installations… Il n'est pas à confondre avec le « public art ».

La naissance et l'histoire du Street art

Expression née dans les rues de New York au XXe siècle, le Street art a connu une popularité fulgurante auprès des jeunes dès ses premiers jours. Très vite, les métros et les wagons de trains furent remplis de graffitis et autres inscriptions effectués avec des bombes de peinture.

Ces jeunes artistes commencent alors à perfectionner leur art en adoptant divers styles, en utilisant plus de couleurs ou en créant des compositions complètement uniques. Cette mode a pris des proportions tellement gigantesques qu'au début des années 80, la ville de New York a dû établir une loi sanctionnant ces artistes de rue.

Cependant, cet art de la rue existe bien depuis la préhistoire, les dessins et gravures que l'on voit dans les grottes en sont la preuve. Il en va de même pour les hiéroglyphes dans les pyramides égyptiennes. Dès l'Antiquité déjà, nous pouvions voir les publicités, inscriptions ou même des insultes gravées sur les murs et les façades. Ou encore les graffitis sur les murs de France en 1968 durant l'occupation allemande. Bien sûr, le Street art se démarque de ces graffitis par une expression et un style bien affirmés prouvant le génie artistique de leurs auteurs.

Bien qu'il reste encore illégal dans certains endroits du globe, le Street art est bel et bien inscrit dans l'histoire de l'art et de l'humanité comme étant la « voix de la sagesse » durant certains événements importants de notre histoire. De nos jours, le Street art englobe un très vaste champ d'activités et de techniques. On en retrouve même dans les galeries d'art contemporain telles que Chromia qui représente des artistes en plein essor ou déjà reconnus sur le marché de l'art.

Les galeries de Street art en France et leurs artistes

Les Français ont été très présents dans le domaine du Street art, et ce depuis les premiers jours de sa création. Quelques artistes ont ainsi réussi à se faire une renommée dans le domaine, grâce à leur originalité.

Nous pouvons alors citer :

  • PEC :

Stéphane Péclier ou PEC est un graffeur lyonnais né en 1975. Il est à l'origine de Knar, l'oiseau multicolore qui orne les murs de la ville de Lyon.

Passionné de dessin depuis son plus jeune âge, PEC a commencé à faire des graffitis en classe de 4e lorsqu'un de ses amis lui a montré la photo d'un graff à Paris.

Le jeune artiste a alors adopté le surnom de AEM lors de ses débuts en tant que street artist et a commencé à laisser ses traces dans les rues de Lyon.

PEC a adopté dès ses débuts un style joyeux, coloré et attrayant. C'est ainsi qu'est né l'oiseau Knar, qui a commencé à se multiplier sur les murs de la ville.

En 2010, il crée les Birdy Kids avec lequel il décide de se lancer dans le merchandising (vente de t-shirts, produits dérivés de Knar…). Mais il finit par quitter le collectif en 2016, car il affirme qu'il préfère créer des œuvres uniques plutôt que des produits en série illimitée.

  • Samsofy :

Samsofy est né en 1981 à Lyon. Il a commencé sa carrière artistique comme photographe de sport extrême en zone urbaine avant de passer à l'univers parallèle des LEGO, dont il apprécie les infinies possibilités.

Samsofy crée des microcosmes qui jouent avec les échelles et les matériaux pour altérer notre perception en mêlant les techniques du Street art, de la maquette et de l'installation. Influencé par la culture geek, son art mélange souvent la politique, l'humour et la poésie. Il aime prendre des photos combinant microscopique et macroscopique, mettant en évidence ce qui est généralement invisible.

L'œuvre de Samsofy a rapidement rencontré un succès planétaire grâce aux réseaux sociaux, semant la joie chez les collectionneurs d'art contemporain comme chez les internautes de tous pays.

  • Thoma Vuille :

Né en 1977, ce street artist franco-suisse est le créateur du joyeux félin M. CHAT qui orne les rues d'Orléans.

Thoma Vuille a commencé le Street art en utilisant la peinture à l'acrylique dès ses 15 ans comme hommage à son grand-père qui était peintre en bâtiment.

Diplômé de l'institut d'arts visuels d'Orléans en 2001, il se fait connaître grâce à sa création M. CHAT. En effet, le chat jaune orangé avec son large sourire inspire la joie et la bonne humeur dans les rues de la ville qu'il trouvait grise et sans vie.

Les différentes formes de Street art

Au fil du temps, le Street art a évolué et de nouvelles techniques ont vu le jour :

  • Le graffiti : le dictionnaire définit le mot graffiti comme « une inscription ou un dessin gravé ou griffonné sur un mur ». Alors que le graffiti est en réalité un moyen de s'exprimer, une façon de poser sa marque et sa signature sur les murs et façades sur n'importe quelle surface où l'on peut peindre. On trouve d'ailleurs de véritables œuvres d'art en la matière.
  • Le pochoir : cette méthode consiste en l'utilisation de papier, carton ou bouts de métaux découpés, sur lesquels on passe de la peinture ou de la bombe de peinture pour obtenir un dessin. Né dans les années 80, le pochoir permet à l'artiste de reproduire un même motif plusieurs fois en peu de temps.
  • Le sticker art : l'art de « l'autocollant » est une forme d'art où on utilise des autocollants afin d'afficher un message ou des images. Cette méthode est instantanée et cause moins de dégâts à la surface ciblée.
  • Les installations : contrairement aux autres styles de Street art qui ont été cités, les « street installations » ne se font pas sur les murs. Cette forme d'art nécessite l'utilisation d'objets en trois dimensions afin d'interagir avec l'environnement urbain, ainsi qu'avec le public.
  • Le Yarn bombing : cette forme d'art a été conçue pour attirer le regard du public en « habillant » son environnement. Arbres, statues, escaliers… toutes les surfaces peuvent servir à effectuer le yarn bombing.
  • Le tape art : basée sur l'utilisation de rubans adhésifs, cette technique est apparue aux États-Unis vers la fin des années 80. Que ce soit du ruban opaque pour le « Duct Tape art » ou du scotch d'emballage pour le « Brown Tape art », cette forme d'art est généralement utilisée pour reproduire des images.

Avec le temps, l'évolution du Street art a mené à l'utilisation de techniques plus modernes nuisant moins à l'environnement. On peut citer : l'animation par montage vidéo d'images prises dans la rue, la photographie, l'affichage…

De nos jours, le Street art a entièrement sa place dans l'art contemporain. Suite à la popularité du Street art en France et à la multiplication des artistes dans le domaine, les galeries d'art contemporain se font de plus en plus nombreuses à représenter cet art dans leurs locaux ou lors d'expositions.

Ce sont de véritables œuvres d'art que ces artistes en Street art proposent à la vue de tous. Ils nous offrent une autre vision des choses, un autre regard, et animent nos rues et nos villes d'un art qui a su se faire sa place par son originalité et ses diverses formes.

mis à jour le 16/11/2020 à 15h35