info diffusée par LoisiraMag.fr

du mercredi 6 juillet 202206/07/2022 au dimanche 22 janvier 202322/01/2023

"Shocking !"

Les mondes surréalistes d'Elsa Schiaparelli

Shocking ! Les mondes surréalistes d’Elsa Schiaparelli, réunit 520 œuvres dont 272 costumes et accessoires de mode, mis en regard de peintures, sculptures, bijoux, flacons de parfum, céramiques, affiches, et photographies signées des plus grands noms de l’époque, de Man Ray à Salvador Dalí, de Jean Cocteau à Meret Oppenheim ou encore d’Elsa Triolet.

Cette grande rétrospective met également en lumière l’héritage du style Schiaparelli avec des silhouettes interprétées par de célèbres couturiers lui rendant hommage : Yves Saint Laurent, Azzedine Alaïa, John Galliano, Christian Lacroix.
_______________

Dans notre époque contemporaine qui conçoit le dialogue étroit entre mode et art comme une évidence, plus que jamais Elsa Schiaparelli semble de notre temps, en couturière "inspirée" comme elle aimait à se définir elle-même.

Elevée dans un milieu humaniste et érudit, Elsa Schiaparelli (1890-1973) a embrassé la mode en ne reniant jamais sa profonde fascination pour l’art et pour les artistes, tout en devenant autant créatrice que femme d’image, s’amusant de la haute couture comme d’un kaléidoscope, robes du soir, tenues de ville, modèles sport, accessoires, et parfums.

Esquivant les pesanteurs d’un milieu social, elle lui offre la liberté d’explorer les formes et les inspirations, celles qu’elle construit avec fougue et humour avec ses amis artistes, dont nombre la considère pleinement artiste elle-même :
Jean Cocteau, Man Ray, Jean-Michel Frank, Salvador Dalí, Léonor Fini, Meret Oppenheim ou Marlene Dietrich, mais aussi ses pairs de la mode, plus tard, Yves Saint Laurent ou Hubert de Givenchy.

Elle incarne une vision d’un Paris éclatant et vibrant, curieux de tout, s’amusant de chaque nouveauté. C’est cette incroyable liberté que l’exposition souhaite offrir aux visiteurs, liberté de créer, liberté de dialoguer, liberté d’être soi-même, à travers modèles, dessins et bijoux dont nombre d’entre eux, des milliers pour les dessins en particulier, ont été donnés par Elsa Schiaparelli à l’Union française des Arts du costume dont le musée des Arts décoratifs conserve les fonds.

du mardi au dimanche de 11h à 18h

Payant

TN 14 €
TR 10 €
gratuit - 26 ans