menu
mon compte
recherche
lundi 4 juillet 2022 - St Florent / Ste Eliane

info diffusée par LoisiraMag.fr

Eglise Notre Dame de l'Assomption

Caractéristique de l'art baroque savoyard du XVIIème siècle, cette église a été consacrée en 1682 par l'Evêque de Maurienne Monseigneur Hercule Berzetti.

Avec son très riche décor de gypseries et ses 7 retables, l'église Notre-Dame-de-l'Assomption est un haut-lieu de l'art populaire mauriennais qui s'épanouit à l'âge baroque.

Construite entre 1630 et 1682, elle se compose d'une nef unique voûtée d'arêtes avec transept bas et d'un choeur à fond plat. La voûte est traitée en panneaux peints représentant l'Adoration du Saint-Sacrement et quatre mystères de la Vierge, encadrés de moulures de stuc.

Le chœur est orné d'un ensemble de gypseries, guirlandes et rinceaux où apparaissent des angelots tenant les instruments de la Passion du Christ et au centre, figurent les armoiries de Monseigneur Berzet.

Le retable majeur a été sculpté en 1673 par François Rymellin, originaire de Durbach (Bade), et restauré en 1852.

Un tabernacle à deux niveaux masque une partie d'une toile de Guille (1870), encadrée par des colonnes torses enguirlandées de vigne, raisin et de roses.

L'église possède de nombreux retables latéraux avec des toiles des Dufour des XVII° et XVIII° siècles.

Le calvaire est attribué à Jean-Baptiste Clappier, de Bessans (1609).