Cet événement est terminé.

publi-information

le jeudi 14 avril 2022 à 20h3014/04/2022 à 20h30

"Le testament d'Amélia"

Création Danse/Théâtre/Psychologie de la Cie Quai 6

Evènement organisé par le Collège des psychologues du CHU de Nîmes, suivi d’un bord de scène

Un spectacle organisé par le Collège des psychologues du CHU de Nîmes, associant danse, théâtre et psychologie, crée et interprété par Nina Barbé, Romane Piffaut et Franck Sammartano avec le soutien du Conservatoire Supérieur National de Danse et Musique de Lyon, qui interroge sur les causes et les conséquences des dérèglements psychiques…

Quelques mots sur le spectacle :
En huis clos, l’action se déroule dans une étrange salle de conférence. Les trois interprètes nous laisse entrer un instant au cœur de la vie d’Amélia, une femme forte malmenée par son inconscient. Entre réalité et onirisme, ils nous invitent à partager des moments d’intimité troublants et des situations décalées parfois dangereuses, voire tragiques au sein de cet univers poétique.

Cette pièce troublante pose la question des manifestations corporelles, de la souffrance psychique et de ce qui est communément appelé folie, la plaçant à portée de tous.

Parce qu’il y a des vérités qu’aucun savoir n’épuise, pour parler de la souffrance psychique il est fondamental de faire dialoguer les champs et les disciplines. Ainsi l’œuvre mélange les pratiques artistiques : danse, théâtre et psychologie... Elle réinterroge les frontières entre le conscient et l’inconscient, entre les maux du corps et les mots de l’esprit, entre le bienportant et le fou, entre le "sachant" et le "malade".

  • Découvrez le teaser du spectacle

La représentation sera suivie d’une discussion animée par l’association du Collège des psychologues du CHU de Nîmes.
Ce sera l’occasion d’un échange autour de la question du corps, des mots et de l’inconscient.

de 20h30 à 21h30

Payant

15 € tout public
8 € enfant moins de 12 ans, étudiant en formation initiale et demandeur d'emploi (sur présentation d’un justificatif).

Billetterie en ligne