publi-information

le vendredi 26 mai 2023 à 20h26/05/2023 à 20h

"Mawda, ça veut dire tendresse"

Ce spectacle raconte l’histoire de Mawda, petite fille tuée par balle par un policier belge en mai 2018.
Une tragédie portée sur scène pour ne pas devenir un fait divers.

Mawda Shamdin Ali avait deux ans. Elle se trouvait dans une camionnette qui devait la ramener en Angleterre. La camionnette a été prise en chasse par la police sur une autoroute belge, l’E42. Un policier a tiré. La balle a atteint Mawda à la tête. Elle est morte. Ses parents et son frère ont été emmenés au cachot.

Prhast et Shamdin viennent du Kurdistan irakien. Ils ont dû fuir parce qu’on ne voulait pas qu’ils se marient.

  • Bord de scène après la représentation avec les artistes et Mathieu Parret, avocat.

________________
Texte et mise en scène Marie-Aurore d’Awans
Texte et réalisation Pauline Beugnies
Avec Soufiane Chilah, Aicha Cissé, Mieke de Groote, Thierry Hellin, Deborah Rouach, Leopold Terlinden, Melodie Valemberg, Sayf & Zakaria Hamdard (en alternance)
Dramaturgie Kristin Rogghe – Co-autrices Victoire de Changy, Maud Vanhauwaert – Musique Malena Sardi – Scénographie Zoé Tenret – Conseil à la scénographie Eugenio Szwarcer – Costumes Élise Abraham – Vidéographie Tristan Galand.

Production KVS. Coproduction Maison de la Culture de Tournai, Rideau de Bruxelles, Mars.
Avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles

20h (60')

Payant

de 6€ à 15€

Le Palace

Rue de Brantignies 4
7800 Ath (B)
tél : +32 68 68 19 99

mise à jour le 13/07/2022 à 17h56